Partagez | 
 

  « When you were here before.✰ LECH & ROXANNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


messages : 39
arrivée au club : 10/06/2012
avatar : Dianna Agron
crédits : Ava • Partaken Sign • Tumblr
pseudo : MishMish


Voir le profil de l'utilisateur
 

BUNNIE'S CORNER
☇ Groupe: Bunny
☇ Topics et relations:
☇ Ready pour un Rp ?:

MessageSujet: « When you were here before.✰ LECH & ROXANNE Sam 16 Juin - 19:24




❝ On rencontre sa destinée
souvent par des chemins
qu'on prend pour l'éviter..❞
En cette matinée, l'esprit de la jeune Roxanne semblait perturbé, que se passait-il ? En cette si magnifique journée qui commençait, la demoiselle se posait des dizaines de questions, mais aucune d'entre elles obtinrent de réponses jusque-là. Ces questions concernaient sa vie, ce que serait sa vie si elle s'était mariée à cet homme dont elle ignorait tout jusqu'au prénom et pourtant elle allait devenir la conjointe de ce « parti » comme elle possédait la fâcheuse tendance de le surnommer-ainsi. Il était hors de question de se miner le moral en ressassant le passé aujourd'hui, elle n'avait pas forcément envie d'ennuyer quiconque autour d'elle et comptait faire de sa vie actuelle ce qu'elle désire et non plus ce qu'elle craint. Vivre ou survivre ? Une question revenant sans cesse dans chaque être humain de cette terre ! Le soleil et ses rayons firent apparition dans le ciel de cette ville, elle avait une journée complète face à elle. En se réveillant, elle pouvait tout de suite apercevoir les filles non loin d'elle essayant d'émerger tout comme elle, leur journée allait être chargée, toutes allaient devoir passer un moment entre filles afin de pouvoir montrer leurs coquetteries. Elles sont, avant toute chose, des femmes, qui aiment se sentir désirables et belles en toute circonstance. Se préparant doucement, on pouvait entendre les éclats de rires des filles de part et d'autres de la pièce, toutes en nuisette, elles s'appréciaient toutes même si de temps en temps de petites querelles apparaissaient, mais cela n'était rien de bien méchant. Regardant autour d'elle, Roxanne avait cette impression d'avoir trouvé des « soeurs » ici, auparavant elle avait déjà entendu parler de ce manoir, mais jamais elle n'aurait cru qu'elle y serait un jour comme chez elle ici. Prêtes, les Bunnies désirant profiter de cette journée s'étaient ornées de robes magnifiques qui évoquaient le terme élégante de façon tellement explicite. Roxy avait opté pour cette petite robe noire, laissant apparaître doucement ses jambes sans pour autant être trop courte et ses longs cheveux étaient relevés en un chignon simple dont quelques mèches ondulées retombaient légèrement sur le visage et voici que les demoiselles furent parties pour une journée d'emplette acharnée.

Une fois le soir tombé, le quotidien rythmait la vie de la belle blonde, partant se changer il ne lui restait que quelques minutes avant de commencer sa soirée, cependant elle possédait toujours ce si magnifique sourire présent sur le visage, lorsqu'on la regardait elle paraissait tellement angélique aux premiers abords, bien qu'il faille toujours se méfier des apparences, Roxy est une jeune femme très respectable. Enfilant cette tenue et ses oreilles, la belle était prête à commencer sa soirée commençant par aller danser avec les autres Bunnies avant de remarquer que de nombreux hommes étaient entrés dans les lieux. D'ailleurs depuis l'ouverture de cet endroit, il était devenu comme un lieu de rendez-vous pour les hommes d'affaires et d'autres grands noms de cette ville. Roxanne dansait depuis quelques minutes, le sourire ornant son visage elle retournait derrière afin de revenir cette fois-ci sur la scène afin de démontrer à tous ses talents de chanteuse comme elle le faisait régulièrement. On ne pouvait pas la reconnaître sur scène lorsqu'on la connaissait, en temps normal la belle paraissait très douce, mais savait montrer sa fermeté lorsque cela était nécessaire, mais lorsqu'elle se trouvait sur scène en chantant on découvrait une certaine assurance chez elle, comme si elle se pensait irrésistible d'ailleurs cela pouvait se communiquer. Vêtue de cet ensemble turquoise, la blonde semblait se sentir à l'aise lorsqu'elle se tenait face au monde. Selon la blonde, la soirée passait tellement vite, mais lorsque l'on aime on ne compte pas, n'est-ce pas l'expression la plus adaptée ? Finissant un peu plus tôt que d'autres Bunnies, Roxanne fut prise d'une envie soudaine de partir se promener, certes une jeune demoiselle n'était pas vraiment en sécurité dans les rues de cette ville une fois la nuit tombée. S'habillant de nouveau de façon convenable afin de sortir, elle enfilait quelque chose par-dessus afin de ne pas jouer une fille trop affriolante alors qu'elle fut loin de l'être. Ce soir, elle éviterait les ruelles, les endroits sombres et préfère plutôt se ressourcer dans cet endroit qu'elle apprécie particulièrement. Se rendant jusqu'au port, la belle venait souvent ici afin de se retrouver seule face à cette étendue d'eau et pouvoir laisser ses pensées prendre le dessus sur la réalité. Regardant autour d'elle auparavant, par mesure de sécurité, la demoiselle évitait de laisser paraître sa crainte permanente d'être retrouvée ou d'être tout simplement agressée. Se situant sur le quai, elle s'accoudait afin de voir la lune éclairait doucement et se reflétait dans cette étendue d'eau laissant son esprit vaquer à d'autres occupations ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


messages : 413
arrivée au club : 17/05/2012
avatar : ed westwick.
crédits : (c) nenes, (c) tumblr.
pseudo : geronimo.


Voir le profil de l'utilisateur
 

BUNNIE'S CORNER
☇ Groupe: citizens.
☇ Topics et relations:
☇ Ready pour un Rp ?: Attends un peu !

MessageSujet: Re: « When you were here before.✰ LECH & ROXANNE Sam 16 Juin - 20:40



what must we do to restore our innocence ?
i'll keep you safe inside, my arms like towers, tower over you .





« Non, ça va pas du tout ça. On recommence et du début. » Le metteur en scène se replaça nerveusement dans son siège, l'air songeur et surtout frustré. Nous l'avions tous vu, ce matin, en arrivant, avec cet air. Ainsi, nous savions tous que cette journée s'annonçait particulièrement prometteuse. Je lançais un regard désolé à ma partenaire de scène avant de reprendre ma place. Elle n'eut même pas le temps d'ouvrir la bouche que l'homme vint l'interrompre cette dernière. Toujours avec ce ton médisant et froid, il se montrait particulièrement méchant. Pourquoi ? Nous n'étions pas ses paillassons après tout, il n'avait qu'à faire preuve de professionnalisme. Nous avions tous notre croix à porter, et, à sa différence, nous le faisions avec distinction et discrétion surtout. Attirer la pitié des autres, très peu pour moi. Devenant maintenant réellement méchant, je me levai brusquement et m'approchais au bord de la scène. -« Écoutez, nous devrions faire une pause. On tourne en rond, ça n'a rien de productif et de professionnel ce qu'on fait. » Probablement vexé par ma remarque, il se leva et partit en trombe. J'arquai un sourcil, ne comprenant pas vraiment en quoi j'avais pu être offensant, si ce n'était en soulignant son incapacité à garder la tête froide. C'était un metteur en scène de génie, mais qui se laissait bien trop emporter par ses émotions. Parfois, je l'enviais, mais je finissais par me faire une raison, en restant l'handicapé des sentiments que je pouvais être. Simulateur professionnel ? Non, un comédien qui arrivait à jouer tant bien que mal. Et, cela ne devait pas être si mauvais, vu la statuette qui ornait mon appartement. J'en étais fier, cela ne représentait pas un accomplissement, mais plutôt un passeport vers de nouvelles aventures, théâtrâles ici. En fin de journée, l'homme daigna revenir, faisant rappliquer toute l'équipe par la même occasion. Je fumais ma cigarette, jouant quelques notes sur le piano lorsqu'il vint se poser lourdement sur son siège, lâchant un long soupir. Et bien, il avait bien fait de prendre une aussi longue pause. « Tout le monde en place, on a du retard à rattraper. »

Je n'avais jamais compté mes heures, dans aucun de mes films, ni dans cette pièce, mais c'était éprouvant. Les filages, les répétitions, les perfections, jouer un personnage aussi complexe et cruel. Cela me demandait une énergie folle, cela me dépassait à mesure que je me surpassais. Et pourtant, j'adorais cette forme de fatiguer, rentrer chez soi, s'allonger et s'endormir lourdement, sans rien demander. Cela me changeait des années plus difficiles. La vie à Chicago réservait bien des surprises, des rencontres incroyables, même si elles n'arrivaient pas souvent. Parfois, il arrivait même que l'occasion se présente sur le pas de votre porte. Je n'y faisais qu'y penser, j'avais mis de l'ordre dans mon appartement, laissais toujours quelque chose dans le réfrigérateur, au cas où. Les heures défilaient, la fatigue physique et morale s'accumulaient. Finalement, tous insatisfaits -à part lui, il nous remercia, lui tardant de nous revoir, alors qu'il nous accordait la journée de demain. Quel homme généreux alors. Encore dont la bonté le perdra. Un sourire amical à mes collègues et me voilà dehors, à respirer. Mais l'air ne remplissait pas assez mes poumons, il n'était pas assez frais. Pourquoi pas le port ? A cette heure-ci, il n'y aurait personne, aucun photographe trop collant ou de fans hystériques. D'habitude, j'aimais me prêter à ce jeu, mais pas ce soir, j'étais lessivé, il me fallait un endroit où me requinquer, rien de plus. Ainsi, les mains dans les poches, cigarette à la bouche, je marchais le long de la promenade, rejoignant le quai. Je me laissais aller à faire quelques pas de danse, au rythme d'une musique que j'adorais. J'aperçus alors une silhouette fine, tournée vers la Lune. Cette dernière me disait quelque chose, je m'aprochais alors discrètement, me préparant à faire un éventuel demi-tour. Penchant ma tête pour tâcher de voir si je la connaissais, et effectivement, nous nous connaissions. Un sourire radieux se dessina sur mes lèvres. Sans prononcer un mot, toujours avec mon humeur dansante, je posais une main sur son épaule avant de la retourner délicatement, mon autre main vint effleurer sa hanche et je me mis à chantonner un air, l'entraînant dans ma danse. Je devais être idiot voire fou ou complètement euphorique pour contraindre Roxanne à danser, sans lui avoir demandé son avis. « Désolé, j'ai pas résisté... Ca doit être la Lune, il paraît que ça perturbe certaines personnes. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


messages : 39
arrivée au club : 10/06/2012
avatar : Dianna Agron
crédits : Ava • Partaken Sign • Tumblr
pseudo : MishMish


Voir le profil de l'utilisateur
 

BUNNIE'S CORNER
☇ Groupe: Bunny
☇ Topics et relations:
☇ Ready pour un Rp ?:

MessageSujet: Re: « When you were here before.✰ LECH & ROXANNE Dim 17 Juin - 13:21




❝ On rencontre sa destinée
souvent par des chemins
qu'on prend pour l'éviter..❞
Plongée dans ses pensées, la belle semblait faire abstraction de tous les bruits extérieurs, certes autour d'elle ce n'était pas aussi affluent qu'en ville, simplement on pouvait entendre l'eau claquait sur quelques roches et les bruits du ciel vinrent faire leur apparition tout en respectant le calme permanent. Ses pensées furent mélangées, soudainement elle se mit à ressasser tellement de choses que son esprit ne semblait plus travailler correctement. Elle n'avait de cesse de penser au passé alors qu'il faudrait qu'elle se concentre sur le présent. Le temps était certes au beau fixe, aucunes gouttes de pluie à l'horizon pourtant une légère brise venait caresser le visage de la douce Roxanne et ses cheveux volaient doucement sur le cou de celle-ci, son parfum s'en donnant à cœur joie afin d'envahir quiconque passerait. Mais c'est alors qu'elle s'était concentrée fermant doucement les yeux qu'elle sentit un contact tout près d'elle. Un sursaut survint alors, ce qui était une réaction normale lorsqu'une demoiselle se promenait seule dans les rues de cette ville par une nuit telle que celle-ci. Personne n'était en sécurité et encore moins elle, bien que malgré ses airs de jeune femme angélique, s'il fallait se défendre l'instinct de vie la protégerait. Alors que Roxanne s'apprêtait à crier, elle remarquait rapidement qui était cette fameuse personne, c'est alors que les pulsations de son cœur se calmèrent et que son air apeuré laissa place à un visage décontracté et rassuré, elle s'apprêtait même à rire légèrement. Elle suivait Lech dans ses petits pas de danses, d'ailleurs cela fit rire légèrement la demoiselle, ce rire malicieux qu'elle possédait lorsqu'elle était en sa compagnie. Qui aurait cru qu'il aurait eu la même idée qu'elle ? Cependant, ce port fait parti des seuls endroits de la vie où le calme était quasi-permanent ? Elle appréciait énormément ce jeune homme, d'ailleurs leur rencontre n'était pas récente, un souvenir d'Ukraine, bien qu'au départ elle appréhendait le fait qu'il soit là pour la faire revenir dans son pays natal, mais cette idée est vite sortie de son esprit connaissant cet homme, il n'aimerait pas qu'elle soit forcée de se marier avec un inconnu, c'est une épaule sur laquelle elle peut compter dans cette ville, l'un des seuls hommes sur lequel elle peut avoir une entière confiance. Terminant ses quelques pas de danse, la demoiselle ne cessait de rire, cela lui permettait de décompresser un peu, de relâcher un peu toutes ces mauvaises pensées , celles-ci s'étaient évaporées laissant place au moment présent. « La lune est-elle une véritable excuse ? Un sourire malicieux envahit le visage de la blonde, mais si tu le penses vraiment alors disons que c'est la lune. Moi je pencherais pour ta conne humeur, après je me trompe peut-être...En tout cas, tu m'as fais peur, tu pourrais prévenir de ton arrivée. »
La belle se tenait face à cet homme, avec lui elle pouvait être elle-même , alors qu'elle tenait toujours la main de cet homme, celui qui venait de l'entraîner ans cette petite danse improvisée, Roxanne lâcha doucement celle-ci continuant de lui sourire, sa peur s'était évaporé laissant place à un sourire constant, cela faisait quelques jours qu'elle ne l'avait pas vu, ils ne pouvaient pas trop se montrer ensemble alors ce petit moment sur ce port était un moyen pour elle de pouvoir le faire tout en étant discret. Personne ne les accompagné, ils étaient seuls face à ce paysage, alors elle continuait d'engager la conversation avec ce jeune homme. «  Mais je suis tout de même contente que ce soit-toi ! Surtout que cela fait un petit moment que nous ne nous sommes pas vus, comment-vas-tu ? Et ses tournages permanents ? » Roxanne était de nature curieuse, cela pourrait paraître comme un interrogatoire, mais c'est un moyen pour elle de s’intéresser aux personnes qu'elles appréciaient comme en faisait majoritairement parti le jeune Lech. Elle venait doucement de s'adosser aux rambardes du port, se tenant toujours face à lui, la belle avait croisé ses bras sur sa poitrine serrant ainsi le châle qu'elle tenait car le temps se rafraîchissait légèrement, d'ailleurs la brise continuait de faire doucement voler les ondulations sur les cheveux de la belle dont le blond paraissait brillant face aux reflets de la lune. Elle attendit une réponse de cet homme ne cessant de sourire
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



 

MessageSujet: Re: « When you were here before.✰ LECH & ROXANNE

Revenir en haut Aller en bas
 

« When you were here before.✰ LECH & ROXANNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» LULU WEASLEY ♀ elle castagne les castagnettes :D
» Roxanne Weasley [validée]
» HEY YOU ◭ blake.roxanne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Central :: Port de Chicago-