Partagez | 
 

  (M) ☇ SEAN O'PRY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



 

MessageSujet: (M) ☇ SEAN O'PRY Lun 18 Juin - 22:56



demetrio (2ème au choix) cavalari
it's been a longer winter without you, see somehow i can't forget you.
nom: cavalari (ou au choix, l'important étant que ce soit un nom italien). prénom(s): demetrio (2ème au choix). age, dâte et lieu de naissance: palerme, sicile - vingt-huit avril mille neuf cent quarante-deux. origines: italiennes. statut civil: célibataire. métier: secret. groupe: citizens. crédits: tumblr.


› give it up to me !

Pour le caractère du jeune homme je le verrais plutôt comme ceci :

sur-protecteur attentionné attachant déterminé souriant impulsif courageux indépendant maladroit bagarreur vraiment très jaloux ne se soucie pas de lui, mais énormément de ceux qu'il aime pessimiste pense beaucoup trop, bien pire qu'une fille romantique perfectionniste n'arrive pas à exprimer ses sentiments comme il le faudrait il a beaucoup d'humour - bien que très particulier - amoureux


Et pour l'histoire, il y a quelques point à respecter :


il est né à Palerme, en Sicile.
son père est le bras droit de celui d'Evy, le jeune homme est donc entré très vite dans le milieu.
il a été exilé à Paris durant trois mois parce que la police italienne avait des soupçons sur ses activités, il est a Chicago depuis deux ou trois semaines.
c'est aussi un mélomane accompli, c'est une véritable passion.
même si il peut démarrer au quart de tour, son impulsivité n'est plus a prouver, c'est un garçon très attachant, sous son apparence de je m'en foutiste pur et dur c'est un garçon foncièrement gentil.
il est venu aux États-Unis en parti pour Evy.
il a du mal à montrer ses sentiments, il est très maladroit.
il fume comme un pompier..
c'est un jeune homme très intelligent et cultivé.


› you and I.!

extrait de ma fiche :

W. Evy Silvola a écrit:
« Dem, putain, tu veux pas m’aider un peu ? » Le jeune homme lâcha sa cigarette, son regard en disait long. « J’suis fatigué. » Lui tendant la pelle, je pointais du doigt le trou à peine commencé. « Creuse, homme. Tu as assommé, tu creuses, c’était le deal. » - « Pour m’être un tout petit peu emporté, je rêve. » Grogna-t-il en se levant comme si il portait toute la misère du monde sur les épaules. Secouant la tête avec un sourire narquois collé aux lèvres, j’allumais une cigarette en observant sous toutes les coutures Demetrio. « T’es presque sexy comme ça. » - « C’est toi qui va te retrouver la dedans si tu continue de te moquer de moi. » Maugréa-t-il en ne prenant même pas la peine de relever la tête. Un peu d’humour que diable. Ce n’était pas le seul à n’avoir dormi que deux heures la nuit précédente alors les sautes d’humeurs, j’avais décidé de ne pas les cautionner, pas de suite en tout les cas. Assise sur le capot de la voiture, je pouvais voir le soleil se lever, quelle belle journée, commencer dans les bois à essayer de dissimuler une bêtise de mon très cher ami, cela faisait bien longtemps. Je n’avais qu’une seule envie, dormir. Ce n’était pas plus compliqué que ça. Il fallut une bonne heure au jeune homme pour finir sa besogne, se jetant sur moi il me serra dans ses bras en éclatant de rire. « Non mais non mais t’es sale, tu pues, lâche moi. » - « Compte là dessus. Viens. » Susurra-t-il en m’emmenant devant le lac qui longeait la forêt. « Cap ? Je sais que tu en meurs d’envie. » Enchaina-t-il en enlevant sa chemise. Quoi ? Ah non. Sans façon. Cap de rien du tout. Pas d’accord, pas dés le matin, pas la force. Mourir d’envie de me baigner ? Il avait vu ça jouer ou ? Seulement, son regard enivrant et son sourire de rital lover me fit faire tout à fait le contraire de ce que me dictait mon cerveau. Et peut être aussi, éventuellement, son corps de rêve. Voyant que je mettais plus de temps que prévu, Demetrio me souleva et courus dans l’eau. Éclatant de rire, je m’accrochais à son cou avant de l’embrasser tendrement. « J’suis sûre qu’elle est encore là. » - « Y’en a jamais eu Evy. » - « Si. Tu mens. » - « Faut bien préserver cette jeune fille si fragile. » Ah bon. Fragile ? Merci du cadeau. Il aurait pu dire, incroyablement sexy et tellement intelligente, mais non, fragile. Soit. En tout les cas, un homme venait d’être enterré et nous, nous étions en train de nous baigner. Comme si c’était parfaitement normal. Oui. C’était tout à fait normal.


« Qu’est ce que tu fais là tout seule ? » - « Je suce les glaçons, ça se voit pas ? » Répondis-je ironiquement en brandissant mon verre de whisky avec un grand sourire. Demetrio ne se fit pas prier avant de me le faire passer sous le nez. « Maintenant c’est à moi. » Secouant la tête, je pris un nouveau verre avant de le remplir abondamment. « D’accord, quel est le problème Evy ? » Demanda-t-il en s’asseyant au bar. La boîte de nuit était vide, Marco était parti depuis prêt de deux heures et moi j’étais toujours là en proie à mes vieux démons. « Tu sais ce que Giovanni a dit ? Qu’aucune femme dans cette famille n’était digne de confiance, en sachant qu’il craint que ma mère vienne l’égorger dans son sommeil, je me suis soudainement sentie visée. » Le jeune homme lâcha un soupir qui en disait long. Si il avait pu, il l’aurait égorgé depuis bien longtemps. Ce n’était pas l’envie qui lui manquait mais Demetrio savait que cela lui aurait attiré de très gros ennuis. « Il croit que c’est toi qui l’a balancé ? » - « Conflit d’intérêt. » Renchéris-je en faisant tinter les glaçons contre mon verre. C’était bien ça le problème, avec cet homme il y avait sans cesse des conflits d’intérêts, son problème était simple, il détestait être devancé par une femme, pas de chance pour lui, j’étais celle à qui l’ont confiait le plus de tâche. Il n’était pas plus respecté qu’un poisson rouge, gros coup pour son ego démesuré. « C’est un con. » - « Probablement mal baisé. » - « Voir pas baisé de tout. » Souriant au jeune homme, j’haussais les épaules en buvant une gorgée de ce breuvage magique. « Je t’aime Evy, mais si tu continues comme ça, je ne dors pas dans ton lit, je ne veux pas que tu abuses de mon merveilleux corps. » - « Dis celui qui abuse sans cesse du mien. » Notre relation n’avait jamais était officialisée, trop d’angoisse à ce que nos parents se mettent en tête de nous faire un mariage à la sicilienne, c’était bien ça le problème. Le fait d’avoir trois-cent invités quasiment inconnus dans le jardin n’était pas notre préoccupation première. Nous nous connaissions depuis toujours, nos pères se connaissaient depuis toujours, nous étions presque fait l’un pour l’autre – par la force des choses. Notre rapprochement avait surtout était dû au fait que nous travaillions ensemble, forcément, enterrer des gens devait nous aider à nous épanouir au paroxysme. « Au fait, pour Falcone, je suis vraiment désolé. » Murmura-t-il en baissant les yeux. Ce jour était à marquer d’une pierre blanche, immédiatement, Demetrio qui s’excusait, ce n’était pas tout les jours que je voyais ça.

« Ils m’envoient à Chicago, pour je ne sais combien de temps… » Le jeune homme se leva du canapé comme si il venait de recevoir une décharge électrique. « Comment ça ? Toute seule ? Tu te fiches de moi là. » Levant les yeux vers lui, je n’arrivais pas à lâcher sa main, quelque chose me disait que de l’eau coulerait sous les ponts avant que je puisse le revoir. Nous savions tout les deux comment nous en étions arrivés là, mais jamais nous n’aurions pensé qu’ils allaient nous séparer. « Pourquoi je ne pars pas avec toi ? On aurait dû leur dire Evy, jamais il ne t’aurait envoyée seule si loin. » Il n’avait pas tort, actuellement, je m’en voulais terriblement, je ne comprenait pas pourquoi nous n’avions pas réussis à sauter le pas. Peut être qu’inconsciemment, nous savions pertinemment qu’ils auraient pris les mesures nécessaires. Je sentais Demetrio tendu, soudainement, son regard avait changé, il était froid et distant, en un quart de seconde l’atmosphère avait changée. Me levant à mon tour, j’attirais le jeune homme vers moi afin de pouvoir le serrer dans mes bras mais il se détourna aussitôt. Si en plus il me repoussait, ça n’allait pas nous aider. « Dem, s’il te plait.. » - « C’est de ma faute, si j’avais été plus prudent et si je n’avais pas péter les plombs on en serait pas là. » - « Ne te blâme pas, tu n’y es pour rien, on est dans le même bateau. » - « Oui, sauf que toi t’y est direction les Etats-Unis et moi la France. » Lâcha-t-il avant de sortir de la pièce en frappant son poing contre la porte, se retournant, il me lâcha un dernier sourire, sans un mot. Ce n’était pas comme si nous ne nous étions pas dit au revoir.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



 

MessageSujet: Re: (M) ☇ SEAN O'PRY Lun 18 Juin - 23:06

› I need to tell you...

Bonsoir à toi invité lalala tout d'abord merci beaucoup de t'intéresser à mon scénario ! Comme tu a pu le constater il est super important pour mon personnage, c'est un peu comme le milka et la cigarette vous voyez ? - bon d'accord il n'y a que les fumeurs disjonctés qui comprendront ça -
J'ai pensé à Sean O'Pry pour incarner mon presque amoureux parce que bon, disons le, il est extra ce garçon heart hinhin je dois avouer que je suis totalement amoureuse de lui, qu'il est génial et qu'il a un sourire à se damner lol *out* L'avatar sera pourtant négociable, n'hésitez à me donner vos idées, si vous n'êtes pas à l'aise avec Sean je peux tout à fait comprendre !
Cependant, là ou je serais un peu chiante ce sera sur la partie rp, j'ai pour habitude d'écrire des romans mais comme dit la qualité avant la quantité c'est une évidence, mais tout de même. De plus, j'aimerais un minimum d'activité, je ne souhaites pas de membre fantôme. Si une question te taraude tu as le droit de me harceler de MP, j'aime ça hysteric (autant de fois que vous voulez blinky )

Voilà pour le roman, n'hésite pas à nous rejoindre lalala lèche je t'offrirais une planète, un temple, du milka, mon cœur tout chaud sur un plateau, des kinder bueno, une fontaine de chocolat, une visite sur la lune et surtout, surtout, tu m'auras moi hinhin sifflote A la moindre question je suis toute disponible ♥️ je t'aime déjà toi lèche


Revenir en haut Aller en bas
 

(M) ☇ SEAN O'PRY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sean Penn and Wyclef Jean: Hollywood, Hip Hop and Haiti
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Sean Irbe (Serdaigle)
» Has Sean Penn been recruited by Jean-Claude "Baby Doc" Duvalier?
» Sean Couturier (Saddy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Scénarios-